The Chase

the-chase

 

J’ai vraiment du mal à faire des choses simples.

Je me dit qu’à chaque fois je gagnerais du temps sur le prochain et je simplifierais mon dessin, et je fais exactement le contraire. Mais bon, je suis quand même vachement content.

C’était super difficile : déjà je n’avais jamais dessiné de vaisseau spatial, et ensuite je ne pige rien à la perspective. Je ne sais pas le temps que j’ai mis sur ce dessin, mais j’en ai chié dès le début, où il a fallu dessiner un vaisseau spatial en perspective. Bref, grâce à Youtube, de l’acharnement et un weekend en solitaire à la campagne, j’ai pu démarrer.

Voilà comment j’ai fait :

1 – Les formes

1-formes

Où en gros je met sur “papier” l’idée générale du dessin, la composition. A la base je voulais faire 3 vaisseaux qui attaquent le petit, autant dire que c’était pas gagné. Les lignes de perspective sont faites grâce à l’outil “forme” de photoshop grâce auquel j’ai fait de grosses étoiles avec des lignes très fines, ce qui me donne la perspective.

2 – Le brouillon

2-brouillon

En fait ceci est mon brouillon “final”, à la base c’est beaucoup plus bordélique que ça, mais j’ai pris le parti d’affiner mon brouillon directement en gommant, redessinant, etc… Quand j’en suis satisfait, je passe à l’encrage (toujours sur photoshop, donc pas vraiment un encrage mais bon).

3 – L’encrage

3-encrage

Bon j’ai au passage changé certains trucs, notamment les tirs du vaisseau ennemis qui explosent les astéroïdes.

4 – Les aplats de couleur

4-aplats

Ou l’étape à laquelle j’aurais du m’arrêter. J’aime bien, ça donne un style BD et comme je suis à fond dans Moebius je trouve ça plutôt chouette. Cette étape me sert à me faire une idée générale des couleurs, j’utilise la baguette magique sur mon calque d’encrage et je colorie sur un autre calque avec la sélection active, ce qui m’empêche de dépasser (photoshop 101).

5 – Les couleurs

5-couleur

Je travaille les ombres en même temps : en gros je prends une couleur avec la pipette, j’assombris, etc… J’utilise des coups de traits pour donner un peu de texture et de matière aux volumes. Pour les astéroïdes j’ai utilisé une brush spéciale (gratos sur le net).

6 – La lumière

6-lumiere

Je prends un pinceau bien blanc et je fais quelques reflets. A ce stade je sais d’où viendra la lumière donc je me cale en fonction.

7 – Le fond

7-fond

Le fond est lui aussi entièrement créé sous Photoshop. A la base je comptais prendre une photo de l’espace mais je suis tombé sur ce merveilleux tuto qui explique une technique vraiment cool : en gros c’est grâce au filtre bruit de photoshop qu’on créé les étoiles, après on applique un filtre nuage pour faire les galaxie, et on colore le tout. Ça m’a permis de personnaliser mon fond et de lui donner des couleurs qui correspondait avec le reste du dessin.

8 – Finalisation

A ce stade j’ai utilisé le flou radial pour donner une impression de vitesse au fond et un peu au dessin. J’ai utilisé ausse la correspondance des couleurs (image -> réglages -> correspondance de la couleur. Ce truc est magique) pour donner plus de cohésion entre mon dessin “BD” et le fond spatial. J’ai d’ailleurs remarqué qu’il fallait mieux faire correspondre le fond au dessin plutôt que l’inverse. Ensuite j’ai créé un calque rouge et un calque bleu que j’ai mis à 10% d’opacité. J’ai gommé le bleu avec une grosse gomme bien diffuse sur toute la partie du vaisseau ennemi et ses tirs et j’ai gommé le rouge sur le reste du dessin, ce qui donne une ambiance à l’ensemble. Le résultat est ce qu’il y a en haut de la page.

Détails :

 

En d’autres news, J’AI FINI LE SCENAR DE …. bon il me reste encore à trouver un nom, mais le storyboard de l’épisode 1 est maintenant terminé, et j’ai en tout 42 dessins à faire… mais je préfère pas y penser.

 

%s