Mes lectures de 2016

capture-decran-2016-12-05-a-13-01-44

Mes lectures de 2016

2016 a été l’année où j’ai recommencé à lire. Je crois que ce qui m’a donné envie, c’est justement la lecture d’un petit bouquin fin 2015, “Connect the dots” de Paul Jun qui en gros m’a fait prendre conscience de la différence entre la scolarité et l’éducation, ce qui m’a motivé à poursuivre mon éducation par moi-même.

Pour me motiver à lire, je garde à l’esprit ces petites règles :

[boxclosed width="100 %/px" position="center" id="1" color="blue" textalign="LEFT" textsize="12" title="Code du lecteur"]

  • Je lirais tout ce qui m’intéresse. Je lirais des romans. Je lirais des poèmes. Je lirais des nouvelles, je lirais des magazines, Je lirais des journaux. Je lirais des BDs, Je lirais des bouquins sur le développement de soi. Je lirais des panneaux publicitaires. Je lirais des manuels d’utilisation. Je lirais des vieilles lettres d’amour, etc… Tout ce dont j’ai envie, pas de plaisir coupable.
  • J’aménagerais du temps pour lire, de la même manière que j’aménage du temps pour manger ou me brosser les dents.
  • J’essayerais d’avoir un livre sur moi tout le temps.
  • J’essayerais de ne pas me faire d’idées préconçues avant de lire. Je donnerais une chance à chaque bouquin.
  • J’éteindrais mon putain de téléphone.
  • Je serais attentif, mais je ne laisserais pas un auteur perdre mon temps.
  • Je ne finirais pas les livres que je n’aime pas.
  • Je balancerais un livre à travers la pièce.
  • Je lirais avec un crayon, un stabilo, un marqueur. Je prendrais des notes. J’écrirais dans le livre.
  • Je ferais une liste de livres que je veux lire.
  • A la seconde où j’ai fini un livre, j’en commencerais un autre.
  • J’irais à la bibliothèque et la librairie.
  • Je partagerais les livres que j’ai aimé, où les idées susceptibles d’intéresser les gens.
  • Si j’ai pas envie de lire, je ferais autre chose.

[/boxclosed]

(Je les ai piquées à Austin Kleon)

Mais sans plus attendre, voilà ce que j’ai pu lire cette année, dans l’ordre plus ou moins chronologique :

 

Steal like an artist / Show your work ! – Austin Kleon

3d-steal-like-an-artist-nytshow-your-work-cover1

A la base j’ai téléchargé “Steal like an artist”, étant quelque peu dubitatif et pas très curieux de ce qu’il pouvait apporter. Finalement, je l’ai lu d’un trait, en une heure, et je l’ai immédiatement acheté lui et “Show your work”, ansi que le “Steal like an artist journal” qui est une sorte de cahier d’exercices.

Ce sont des livres très courts et très simples à lire, pleins d’anecdotes et de citations, qui touchent au sujet de la créativité et du partage. Le premier encourage à puiser son inspiration chez d’autres artistes pour trouver la sienne, et donne énormément d’outils pour commencer dès la fin du bouquin à faire des choses intéressantes. Le second indique comment partager tout ça. Je le recommande vivement à absolument tout le monde, qu’on se considère “créatif” ou pas. Austin Kleon écrit un blog et c’est pour moi une influence importante.

Oh la vache ! – David Duchovny

9782246857433-001-x

L’histoire d’une vache qui comprend le sort qui lui est réservé et qui préfère s’enfuir avec un cochon et une dinde. Oui, c’est bien l’acteur de X Files et de Californication qui l’a écrit. C’est pas mal, assez drôle et divertissant.

The Sisters Brothers – Patrick deWitt

thesistersbrotherscover

Sans aucun doute mon roman préféré de l’année ! Les dialogues sont vraiment bien écrits c’est incroyable. C’est un western qui raconte l’histoire de deux frères assassins et de leurs aventure au far west. Je ne suis pas très western mais ce livre est un régal, très drôle et très entraînant. Je le relirais avec plaisir !

What it is – Lynda Barry

2086132-_uy400_ss400_

Lynda Barry est une cartooniste qui s’intéresse à l’inspiration, l’image, et les différentes notions auxquelles touche la créativité. Dans ce très beau livre (vraiment très beau), elle retrace son parcours avec ses doutes, ses angoisses, et ses victoires. Toutes les pages sont dessinées et proposent des petits jeux d’écriture ou de dessins à faire soi-même, dans le seul but de créer quelque chose.

The Antidote – Oliver Burkeman

51bqedfdwl-_sy344_bo1204203200_

Une cure de desintox pour le junkie du développement personnel“, “Le bonheur pour les gens qui n’en peuvent plus de la pensée positive” : La présentation que fait ce livre de lui-même m’a intrigué. J’ai failli l’arrêter avant la fin du premier chapitre et je dois dire que je suis très content d’avoir continué parce qu’il devient rapidement agréable et surprenant.

L’auteur, Oliver Burkeman, va s’intéresser à de nombreux courants de pensée sensés nous amener au bonheur. Il va d’abord assisté à de grosses conférences américaines sur le “Positive Thinking”, s’entretenir avec des historiens de la pensées stoïque, interviewer Eckhart Tolle, faire voeux de silence pendant 10 jours dans un temple bouddhiste et discuter avec encore bien d’autres personnes ayant des points de vue différents sur le monde. Ce livre est cool parce qu’on découvre pleins de sorte de philosophies à travers les yeux d’un mec dubitatif mais curieux, et par les acteurs principaux de ces pensées. C’est raconté avec beaucoup d’humour et ça m’a mené à plein d’autres livres.

Sur la brièveté de la vie – Sénèque

seneque

Sénèque est un stoïque et je ne m’aventurerais pas à décrire ici ce que c’est que la pensées stoïque. Mais ce que j’en ai retenu, c’est une sorte d’impassibilité devant les évènements et les émotions de la vie. Dans ce livre, Sénèque nous fait prendre conscience qu’il est vain de courir après ceci ou cela, de perdre notre vie a la gagner, etc… Il donne de nombreux exemples de type de personnes qui “gaspillent” leur temps mais je reproche un peu à ce livre de ne pas donner le change. J’en suis ressorti en ayant pris conscience de toutes les choses futiles de l’existence sans pour autant savoir comment y échapper. C’est un peu badant.

The Power of Now – Eckhart Tolle

tolle

J’ai écouté plutôt que lu ce livre (je l’ai téléchargé en audio), je l’ai réécouté une seconde fois et j’ai bien l’intention de faire un 3ème passage à l’occasion. Quel pied ! Ça met directement dans un état de détente zen, ça permet de prendre du recul sur les choses, de profiter de chaque instant, de ne plus stresser, regretter, angoisser… Bref, le bonheur. On retrouve dans son discours la plupart des choses transmises dans le bouddhisme, le soufisme ou dans le message “original” d’autres religions. Il va à l’essentiel et présente les choses de manière simple en s’axant sur l’ici et maintenant. Il enseigne également à se méfier des mots, y compris les siens et de s’attacher à sa propre expérience plutôt qu’à des formules toutes faites.

Nobodoy wants to read your shit – Steven Pressfield

51h0onsh8pl

Steven Pressfield, qui a aussi écrit “The War of Art” qui a été un coup de pied au cul pour moi (mais en 2015 donc pas sur cette liste), a distribué ce livre gratuitement pendant environ 3 semaines, avant de le vendre. J’ai pu choper la version gratos et je l’ai lu d’une traite. Ce livre m’a donné un second coup de pied au cul, mais cette fois avec des indications plus précises et concrètes sur le storytelling : l’art de raconter des histoires et de les présenter. Il parle aussi de l’état actuel des choses, c’est à dire que l’attention des gens est saturée et qu’il n’ont pas le temps de s’intéresser à ce qu’on fait. A partir de là, il explique ce qui peut être fait. Donc c’est un bouquin qui défend l’art, motive, nous rend exigent avec son travail, et prépare au monde actuel. Tous ça gratos, c’est cool.

Anything you want – Derek Sivers

sivers

A la base, Derek Sivers est musicien et il veut vendre son album sans passer par de grands distributeurs. Il créé donc son site internet “CDBaby” qui deviendra en quelques années le plus grand distributeur de musique indépendant du monde, avant qu’il ne revende son entreprise pour s’exiler en Nouvelle-Zélande. Il nous livre dans son bouquin tout ce qu’il a pu apprendre pendant ses années à travers ses réussites et ses échecs, avec toujours un fond de philosophie et de remise en question permanente. C’est un livre ultra motivant et très positif, on en sort plein d’énergie et surtout pleins de connaissances.

Marcel Duchamp: The Afternoon Interviews – Calvin Tomkins

duchamp

Au cours de plusieurs entretiens décontracté, Marcel Duchamp partage sa vision de l’art, de l’artiste, et de l’être humain de manière générale. Les choses que j’ai préféré chez lui, c’est le fait de mettre parfois 20 ans à faire un truc, de prendre le temps, d’apprécier une vie simple et authentique. Il se définissait lui-même comme “respirateur”, un homme qui respire de l’air, c’est à dire quelqu’un de simple et sans étiquette. J’ai repris ce terme au moment de faire mon site, quand WordPress me demandais de me définir.

The Spiritual Journey of Alejandro Jodorowsky – Alejandro Jodorowsky

jodo

J’ai découvert Alejandro Jodorowsky cette année et ça a été un choc. Son univers extrêmement riche, varié, et permissif m’a fait réaliser à quel point il n’y avait comme limite que celles qu’on se mettait nous-même. J’ai alors entrepris d’explorer ces différentes œuvres et cette semi-autobiographie en fait partie. Je dit semi car il mêle, comme à son habitude, le réel à la fiction, voire au rêve total, pour mieux illustrer son propos. On ne sait plus très bien à quel moment nos pieds ont quitté la terre. Ce livre retrace sa rencontre avec ses différents “Maîtres” qui lui ont ouvert sa voie spirituelle. Il se représente souvent comme maladroit, buté et expéditif, ce qui facilite l’identification au personnage. Ce livre ne raconte d’ailleurs pas la même histoire que ses deux derniers films, autobiographiques eux aussi, mais différents. C’est un voyage initiatique surprenant, haut en couleur, drôle et triste où se mélangent rire, larmes, sang, sperme et sueur.

Lettres à un jeune poète – Rainer Maria Rilke

rilke

En 1903, un jeune poète écrit à Rilke, qui alors est un poète reconnu, pour lui demander son avis sur ses poèmes. Suivront une dizaine de lettres sur la créativité, la vie, le monde, etc…

Le Dernier Lapon – Olivier Truc

lapon

Un roman policier qui se passe en Laponie. J’ai trouvé l’histoire bonne, les personnages un peu simples mais l’ambiance et le décor vraiment supers. On a du mal à quitter les grandes étendues enneigées décrites avec brio par l’auteur.

Libérez votre cerveau – Idriss Aberkane

liberez-votre-cerveau

Excellent livre qui aborde beaucoup de sujet comme le développement personnel mais aussi l’éducation, la société, la recherche, la politique, et tout ce qui touche de près ou de loin à notre cerveau. “Il faut mettre le système au service des hommes et non les hommes au service du système.”. C’est également de la vulgarisation scientifique et qu’est-ce que c’est bon !

Et aussi …

J’ai lu beaucoup de BDs cette année aussi, parmis lesquelles figurent “La Caste des Meta-Barons” (Jodorowsky au scénario), “Arzak” (Moebius) et “Jaco” (Akira Toriyama – DragonBall AVANT DragonBall !) et je consulte également 2 livres comme des sortes de dictionnaires (c’est à dire que je ne les lis pas du début jusqu’à la fin, du coup je ne sais pas si je les ai fini ou pas) :

La voie du Tarot – Alejandro Jodorowsky

tarot

Toujours dans mon étude d’Alejandro Jodorowsky, je me suis plongé dans le Tarot. Jodo pratique un Tarot “thérapeutique” et pas divinatoire, c’est à dire qu’il sert à se connaître soi-même plutôt qu’à connaître l’avenir. Toute sa méthode est contenue dans ce livre, qui est très intéressant.

Daily Rituals – Mason Currey

dailyrituals

Les rituels quotidiens des plus grands artistes connus, toutes époques confondues ! Avec des anecdotes aussi diverses telles que l’heure à laquelle ils se levaient, leur appréhension du travail, ce qu’ils mangeait, s’ils se droguait, combien d’heures par jour ils travaillaient, leurs méthodes, etc… Je l’ouvre au hasard et je lis le quotidien d’un artiste qui a changé le monde. Ce qui me plaît par-dessus tout dans ce bouquin c’est justement qu’ils ont tous des manières radicalement différentes de travailler.

Voilà, je crois que c’est grosso modo tout pour 2016. Je me suis inscrit à la médiathèque il y a 3 semaines et c’est un vrai régal, je suis à fond dans l’étude du dessin et de la BD, avec Moebius comme guide. Je lis actuellement Docteur Moebius et Mister Gir qui regroupe tous les entretiens passionants que Numa Sadoul a mené pendant 30 ans avec cet auteur hors norme, considéré par tous comme un dieu du 9e art.

%s