The Man from Earth

man-from-earth

 

Et si un homme des cavernes avait survécu jusqu’aujourd’hui ?

[minidivider color="BLACK" width="10 %/px"]

C’est ce que propose d’explorer le film “The Man from Earth” de Richard Schenkman et Jerome Bixby, que j’ai revu une seconde fois la semaine dernière. Je ne vois que très rarement un film plusieurs fois (enfin à part Fight Club que je mettais en boucle à 17 ans) mais ce film a ce petit quelque chose qui fait qu’on y reviens avec plaisir.

Petite soirée OKLM au coin du feu
Petite soirée OKLM au coin du feu

C’est un huit-clos, c’est à dire que 95% du film se passe dans une seule pièce (le salon en l’occurence), où le professeur John Oldman, en plein déménagement, révèle à ses amis tous professeurs qu’il est âgé d’environ 14000 ans. Ses collègues sont sceptiques bien sûr, mais John a réponse à tout, et il narre avec brio son épopée à travers les siècles.

Le jeu d’acteur n’est pas extraordinaire, mais il se laisse oublier tant l’exploration de cette hypothèse (qu’un homme des cavernes ai survécu) est passionnante. Il n’y a pas de flashbacks, pas d’effets spéciaux, juste une excellente idée bien amenée et explorée de fond en comble. On ne s’ennuie pas une seconde.

Ou quand tu sais plus quoi inventer pour plaquer ta meuf
Ou quand tu sais plus quoi inventer pour plaquer ta meuf

Pour la petite histoire, le film a été fait avec peu de moyens (ça se voit d’ailleurs) et aucune promotion, si bien que lors de sa sortie en 2007, pratiquement aucune salle ne l’a joué et il est tombé dans l’anonymat. Quelques années plus tard, les pirates informatiques le récupèrent et commencent à partager des copies illégales sur torrent. Le film plaît, est de plus en plus partagé, et fini par trouver son public ! Les auteurs ont mêmes remerciés ces réseaux sans qui personne n’aurait entendu parler de The Man From Earth. (source)

Je recommande.

%s