Le processus de création

On a l’habitude d’entrer en contact avec des produits aboutis. Lorsqu’on lit un livre, l’auteur a terminé sa rédaction. Lorsqu’on écoute une chanson, elle est déjà enregistrée et lorsqu’on regarde un tableau, l’artiste y a déjà mis sa dernière couche de vernis.

 

A cause de ça, lorsque c’est à notre tour de créer quelque chose, on travaille souvent de manière linéaire afin que notre idée de départ aboutisse au plus vite : on commence l’écriture du livre au début, corrigeant les fautes et les tournures de phrases en chemin, jusqu’à arriver à la conclusion de l’histoire; ou on travaille notre dessin, puis on le peint, avant de finalement y mettre du vernis et l’accrocher au mur.

 

Le problème avec le travail linéaire c’est qu’il est sujet à notre idée de base : si elle est mauvaise ou qu’on s’en lasse, le processus de création est interrompu et le projet n’aboutis pas. On travaille beaucoup sur peu de matière, et l’engouement qu’on avait lorsqu’on a eu notre idée de base s’estompe pour ne laisser place qu’au doute et à la flemme.

 

Aujourd’hui, j’ai adopté une méthode de travail différente, en 3 étapes :

 

ETAPE 1 : Créer

 

Il s’agit ici de faire tout ce qu’il nous passe par la tête afin d’obtenir des idées dans lesquelles on va pouvoir piocher. La seule règle ici est de produire un maximum de choses, sans aucune exigence de qualité. A partir du moment où ce que l’on fait nous ennuie ou que l’on sent qu’on est arrivé au bout de ce qu’on avait en tête, il faut cesser immédiatement et passer à autre chose.

 

Par exemple :

 

  • Écrire 10 chansons
  • Écrire différents chapitres d’une histoire, sans chercher à faire de lien entre eux
  • Dessiner 10 personnages les plus différents possible

 

ETAPE 2 : Façonner

 

Cette étape consiste à combiner les idées entre elles, à repérer les points forts et les points à retravailler. Quoiqu’il arrive, il ne faut rien jeter : même le plus mauvais travail peut potentiellement donner des idées pour un autre projet.

 

Exemples :

 

  • Combiner tel couplet avec tel refrain
  • Retravailler un paragraphe, développer une description
  • Sélectionner les différents traits des personnages pour ensuite les combiner

 

ETAPE 3 : Finaliser

 

A ce stade il faut achever le travail, y mettre un point final. Cette étape est essentielle pour passer au projet suivant, ou travail suivant. Cela peut prendre plusieurs formes :

 

  • Enregistrer sa chanson
  • Relire son texte, faire la mise page et l’imprimer
  • Passer son dessin à l’encre

 

Ces 3 étapes fonctionnent aussi bien pour les différents stades d’un projet artistique que pour un projet dans sa globalité. Il peut y avoir beaucoup d’aller et retour entre l’étape 1 et 2. Chaque fois que je rencontre une difficulté comme par exemple dessiner un nez, j’en dessine 10 puis je sélectionne le meilleur pour finalement l’appliquer à mon personnage.

 

[social_share_list]

%s